Le pyomètre chez la chienne

25/01/2021

Motif de consultation et anamnèse

Princesse est une American Staffordshire non stérilisée de 5 ans présentée à la clinique pour anorexie, abattement et diarrhée.

Ses propriétaires rapportent qu’elle a le ventre gonflé et qu’elle boit beaucoup plus depuis quelques jours.

Ses dernières chaleurs remontent à 1mois. Elle est à jour dans ses vaccinations et vermifugée régulièrement.

Elle est nourrie avec des croquettes de supermarchés.

Examen clinique

 

L’examen clinique de Princesse révèle une température de 39,5°C, sa fréquence cardiaque est augmentée par rapport à la norme (160 battements par minute) et son abdomen est dur, distendu et douloureux.

Ses muqueuses sont rouges et sèches. Sa fréquence respiratoire est également augmentée.

L’examen de la région génitale ne révèle pas d’écoulements.

Le reste de l’examen général est dans les normes.

Examens complémentaires et diagnostic

Vu les signes cliniques, une échographie abdominale est réalisée et met en évidence un pyomètre à col fermé.

Associé avec les signes cliniques, cet examen complémentaire est celui de choix pour confirmer cette pathologie.

Les résultats de l’hématologie révèlent une leucocytose (augmentation du taux de globules blancs) marquée attestant l’infection, une légère anémie (diminution du taux de globules rouges) et une azotémie. Nous pouvons conclure que Princesse est déshydratée, qu’un phénomène inflammatoire a bel et bien lieu et que ses reins sont en souffrance.

Qu’est-ce qu’un pyomètre?

Cette affection se produit chez les chiennes entières à partir de 7ans dans la majorité des cas (mais peut se produire avant, comme pour Princesse !). C’est une accumulation de pus dans l’utérus apparaissant généralement 2 à 8 semaines après les dernières chaleurs.

Elle est causée par les modifications hormonales. Du liquide, sécrété par la muqueuse sous influence des oestrogènes et de la progestérone s’accumule alors dans l’utérus et favorise la prolifération bactérienne et la formation de pus qui dilate la matrice et l’abdomen.

Il peut être à col ouvert, dès lors du pus s’écoule de la vulve (ce qui facilite le diagnostic dans ce cas), ou à col fermé dans le cas de princesse ou nous n’observons pas d’écoulements.

Echographie abdominale

On observe une dilatation sévère des cornes de l’utérus par du matériel hypoéchogène et hétérogène.  

Le diamètre de ces cornes est mesuré à 8cm alors qu’elles devraient mesurer moins d’un centimètre.

Évaluation pronostic

Sans traitement, l’issue est malheureusement fatale car les bactéries présentes dans l’utérus fabriquent des toxines responsables d’une endotoxémie et d’un choc endotoxique. Ce sont aussi ces toxines qui sont responsables de l’augmentation de la prise de boisson et le la fréquence des mictions.

Cependant, avec une prise en charge rapide, le pronostic est généralement bon dans 90% des cas.

Plan thérapeutique et suivi

Le traitement de choix pour cette pathologie est chirurgical. 

Le traitement médical n’est pas conseillé, car les récidives sont quasi systématiques. Il peut être envisager chez une chienne reproductrice pour lui permettre une dernière portée. 

Après discussion, les propriétaires acceptent le traitement chirurgical.

Avant son passage au bloc, il est nécessaire de stabiliser Princesse afin de pouvoir limiter les risques anesthésiques.

Elleest alors mise sous perfusion pour normaliser ses valeurs rénales, corriger sa déshydratation et lui administrer des antibiotiques de large spectre et antidouleurs.

La chirurgie est réalisée 12h plus tard et se déroule sans encombre. 

Comment se déroule la chirurgie?

 

Une ovario hystérectomie (OVH) est réalisée. C’est à dire une ablation des ovaires, des cornes de l’utérus et d’une partie du col. L’ovh est une chirurgie assez lourde qui nécessite une hospitalisation post opératoire de 24-48h minimum pour surveiller l’état de la chienne, prévenir les complications et lui administrer des antibiotiques et des anti-douleurs par voie intraveineuse.

De retour à la maison, il faudra la laisser au repos pour sa convalescence et continuer le traitement antibiotique.

Un rendez-vous de contrôle est fixé 10 à 15 jours post-opératoire afin de retirer les fils et vérifier l’état général de la chienne.

Complications

Une infection urinaire, une péritonite ou une insuffisance rénale font partie des risques pré et post opératoires.

Lors des cas très graves, une défaillance multiple des organes et/ou des troubles de la coagulation peuvent arriver et entrainer la mort de l’animal. Fort heureusement, si la prise en charge est rapide et efficace, cela reste rare.

Comment prévenir de pyomètre ?

La seule façon de prévenir cette pathologie est de stériliser votre chienne dans son jeune âge.

La stérilistion permet également d’éviter d’autres pathologies comme les tumeurs mammaires ou ovarienne et les grossesses nerveuses.

Dénouement du cas de Princesse

Elle est venue 10 jours plus tard et pour retirer les fils de sa plaie et vérifier que tout allait bien. Les propriétaires rapportent qu’elle s’est remise à manger, est en forme et que tout est rentré dans l’ordre.

Princesse a encore de belles années devant elle.

 

Dr CHAPELLE Noémie, étudiante en dernière année à l’Université de Liège.

Contactez-nous

Contact

Nos derniers articles

Pour vous permettre de suivre nos patients atypiques ou pour vous donner des conseils nous publions régulièrement des articles sur ce site. Venez nous lire!

Urgences ophtalmologiques partie 1

Urgences ophtalmologiques partie 1

Dr. Vet. Aure-Eline GRILLOT a présenté en novembre 2023 une conférence sur les urgences en ophtalmologie vétérinaire. Présente avec l'équipe d'ophtalmologie, les urgentistes ont pu profiter de cette soirée pour apprendre et se questionner autour des cas d'urgences du...

Les urgences respiratoires

Les urgences respiratoires

Comment reconnaitre une détresse respiratoire? Il existe plusieurs façon de reconnaitre une difficulté respiratoire. Votre animal peut respirer plus vite (polypnée) alors qu'il n'a fait aucun effort. Il peut aussi avoir une modifications de ces mouvements...

POCUS

POCUS

Le Dr Clément BALDUREAU a animé une conférence le 18 octobre sur les actualités en échographie d'urgence ! Ouverte aux urgentistes et à l'équipe de la clinique, ce fut une soirée très appréciée - avec humour, repas et quizz  en bonus ! 

Clinicat Elodie VISEE

Clinicat Elodie VISEE

Le Dr. Vet. Elodie VISEE a suivi la formation du comportement du chat "Cattitude & Clinicat" du 13 au 16 septembre 2023.

Diplome d’Ecole Management Vétérinaire

Diplome d’Ecole Management Vétérinaire

Le Dr. Vet. Olivier THOMAS a suivi l'enseignement de Management Vétérinaire à l'école Vétérinaire de Toulouse en 2022 - 2023. Il a obtenu son diplôme de Management Vétérinaire à la fin de la session ! 

GEDAC AFVAC 2023

GEDAC AFVAC 2023

Le Dr Guillaume HOLZAPFEL a participé aux conférences annuelles du GEDAC du 1e au 3 juin 2023. Journées présentées à St Malo, ce fut des moments d'échange autour de la dermatologie Féline !  

La spirocercose

La spirocercose

La spirocercose est une maladie grave due au développement de vers dans la paroi de l'oesophage.   Quel est le parasite? Le vers de l’oesophage est un nématode (vers rond) du genre Spirocerca lupi. Il mesure en moyenne entre 0,5 et 1cm de longueur. On le trouve...

La médecine féline

La médecine féline

  Le chat est un animal domestiqué depuis de nombreuses années. Néanmoins, par son comportement (stress lors des déplacements, expression tardive des symptômes…) sa médicalisation est bien moins importante que celle du chien. Ces dernières années, la population...